Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Données sur les Collectivités Territoriales

Espace Privé

: Identifiant
: Mot de passe

Concours de Recrutement

Concours de Recrutement
> Menu principal > Actualités > A la Une > Rencontre du Réseau des Femmes Elues Locales d'Afrique (REFELA)

L’échange des expériences sur la budgétisation sensible au genre: un des objectifs de la rencontre des Femmes Elues Locales d'Afrique

Iprimer la page
M. Abdellatif Bencherifa, Wali Directeur Général des Collectivités Locales a confirmé dans un discours annoncé au nom du Ministre de l'Intérieur que la rencontre du Réseau des Femmes Elues Locales d'Afrique est à même de consolider les acquis de la femme africaine et de servir le développement durable du continent africain ainsi  que l’intégration sud-sud.

 

 
M. le Wali a ajouté que l’organisation de cette rencontre entre dans le cadre de la stratégie du  REFELA pour renforcer le réseautage des femmes au niveau de toutes les régions d’Afrique et de constituer un espace d’échange d’expériences entre collectivités territoriales en vue  de relever les défis actuels et de favoriser l’adhésion aux chantiers de réforme que connait notre continent pour le renforcement de la démocratie locale et l’exercice de la bonne gouvernance.
 
Le mot de Monsieur le Wali Directeur Général a été donné lors de la session d'ouverture de la  rencontre du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA), tenu à Rabat les 13 et 14 Avril 2015.
 
De son côté, Mme Leila RHIWI, représentante du Bureau Multi-pays de l’ONU–Femmes pour le Maghreb a mis en avant les efforts déployés par la Direction Générale des Collectivités locales (DGCL) en vue de promouvoir le réseautage et l’échange des expériences, notamment par les cycles de conférences régionales lancé en 2013 par la DGCL et le partenariat signé entre l’ONU-Femmes et la DGCL pour la promotion de la participation des femmes au niveau local ainsi que pour le renforcement des outils et des mécanismes  de mise en place d’une gouvernance territoriale sensible au genre.
 
M. le représentant des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique a insisté sur l’importance de cette rencontre qui permettra au bureau exécutif du Réseau des Femmes Elus Locales d’Afrique (REFELA) de faire le bilan de ses activités, de définir son plan d’action pour les années à venir et de discuter de nombreuses questions sur le réseautage et le partage avec les femmes élues du Maroc de leurs expériences et bonnes pratiques en matière de planification et de la budgétisation sensible au genre.
 
Il a félicité la présidente du REFELA et les membres du bureau pour les efforts déployés pour faire reconnaitre le réseau et la voie de la femme africaine au niveau continental et international.
 
Quant à Mme fatimatou Mint Abdel Malik présidente du REFELA, elle a rappelé l’objectif de cette rencontre et a appelé les participantes à plus de mobilisation et d’engagement, en insistant sur l’importance la participation des femmes dans le développement local. 
 
La séance d’ouverture a été suivie par la réunion du bureau du comité exécutif du REFELA. L’ordre du jour de cette réunion s’est déroulé comme suit :
 
- L’adoption du compte rendu de   la réunion du bureau du REFELA à Nouakchott ;
 
- La présentation de la déclaration et recommandations du Bureau Exécutif ;
 
- La présentation des activités de la présidente du REFELA ;
 
- La présentation et la discussion de la nouvelle vision du réseau ;
 
- Les préparatifs de la troisième assemblée générale élective du REFELA ;
 
- La mobilisation pour le Sommet Africités 2015.
 
 
Des travaux de groupe se sont déroulés par la suite pour identifier les actions nécessaire à la dynamisation régionale du REFELA ainsi que la mise en place et le renforcement des capacités du réseautage des femmes élues locales par pays (le cas du Cameroun, la Mauritanie, et le Maroc).

Le 2ème jour  de la rencontre a été marqué par des échanges d’expériences et de bonnes pratiques  sur la budgétisation sensible au genre dont notamment l'expérience du Ministère de l'Economie et des Finances en la matière.
 
Ont participé à cette rencontre M. Abdelouahab El Jabri, Gouverneur Directeur de la Formation des Cadres Administratifs et Techniques, Mme Britte Rasmuelina, Ministre de l'artisanat, de la culture et du patrimoine à Madagascare et membre du bureau exécutif du REFELA, les femmes élues marocaines représentantes de réseaux locaux ainsi que les membres de l'Unité de l'Egalité de Genre, instituée au niveau de la DGCL.

 

Pour télécharger une présentation sur la Budgétisation sensible au genre, cliquez ici

 

15/04/2015
Retour